Valentin, retour en force

Championnats de France de cross – 1er mars à Verneuil

Fortunes diverses pour les Nacards lors des Championnats de France de cross le 1er mars, mais un retour au premier plan : celui de Valentin, qui pointe à nouveau son nez aux avant-postes après une longue litanie de blessures.

Au petit jeu du « Si on nous avait dit, y’a deux mois… », ce Nacard-là aurait mérité une belle cote. Y’a deux mois, Valentin – c’est lui – n’était pas en état de s’aligner aux Départementaux, encore en délicatesse avec les blessures récurrentes qui l’ont empêché de courir pendant un an. Sept semaines plus tard, le voilà 35e des championnats de France de cross court, au contact de sacrés clients qui eux se sont [2015-03-01] France cross Verneuil (45)enquillé des séances en veux-tu en voilà. Avec, de plus, la manière. Alors que sur le court, normalement, on ne reprend pas de place (pas le temps, ça passe trop rapidement), alors que sur un parcours aussi boueux, normalement, on ne revient pas (on s’enfonce trop, pas moyen d’aller vite), Val laissait entrevoir un potentiel très au-dessus de la moyenne. Parti autour de la 70e place, il passait la surmultipliée après 1,5 km pour venir s’offrir une très belle 35e place, après avoir avalé les deux derniers kilomètres au même rythme que les premiers. Voilà qui promet pour la saison estivale…

Y’avait un petit air de printemps, d’ailleurs, sur la base de loisirs de Verneuil ce 1er mars. Pour la première fois de l’année, le soleil laissait croire qu’on allait sortir de l’hiver. Pour le retour du NAC sur le site des Régionaux, on aurait même apprécié que les organisateurs fassent les choses en grand, genre tapis rouge aux couleurs du club [2015-03-01] France cross Verneuil (28)déroulé sous les pointes. Malheureusement, en guise de terrain, c’était boue, boue encore, boue partout et un peu de boue pour embourber le tout. Un parcours qui aurait bien mérité des pointes de 18 mm sans ces 500 m de terre battue caillouteuse tout au fond du tracé et propres à vous raboter les clous les mieux aiguisés. Bref, il fallait s’attendre à ce que ça glisse, à ce que le moindre appui vous casse en deux, à ce que chaque foulée s’enfonce dans la vase. A ce petit jeu, les plus costauds au niveau des cannes avaient les meilleures chances de s’en sortir.

Premiers à entrer en lice, Adrien (tout juste rentré des France indoor à Nantes, où il prit la 4e place du 1500 m) et Khaled terminaient respectivement aux 9e et 12e places d’une[2015-03-01] France cross Verneuil (9) course handisport plus relevée que par le passé. Même constat chez les vétérans quelques minutes plus tard, où le niveau semble s’élever d’année en année. Après être partis comme des dératés (franchement, si on laissait ce genre de sprint de bienvenue aux juniors, ce serait bien), les coureurs qui faisaient voilà peu les beaux jours de l’équipe de France (El Himer, Benhari, Lahssini and co) menaient le rythme. Notre Mahieddine suivait, pas si loin que ça. Fatigué par une grosse charge de travail les jours précédents, il devait toutefois se contenter d’une 15e place sans doute en-dessous de ce qu’il pouvait espérer au vu de sa victoire lors des LIFA. Mais bon, 15e des Championnats de [2015-03-01] France cross Verneuil (12)France, y’en a qui signeraient de suite… Un peu plus loin, Houcine sortait lui aussi une belle perf (126e), avant que Cyril (201e, qui butait sur la mythique barrière des 200), qui pataugeait sur la réserve, n’en finisse avec son bain de boue.

Retour à la tente, le temps de profiter du thé à la menthe infusé par Brahim, des félicitations des supporters qui vous jurent, quoi qu’il arrive, que vous avez fait une belle course – merci à eux, séance photo sous l’arche « Championnats de France », histoire de se souvenir plus tard qu’on était bien là, et place à la suite du programme. Sur l’écran géant situé près de la zone d’arrivée (ben oui, la classe, mais c’est les France, quand même) les premières images du cross court féminin faisaient parcourir un frisson dans l’échine des supporters du NAC. Naoile partait vite, partait en tête, même, creusait son avance sur les habituées de l’équipe de France lancées à ses trousses. Un peu trop d’ailleurs. Le coup de bambou n’était pas loin, et après un petit kilomètre devant, la voilà qui rétrogradait, avant de mettre le clignotant à mi-course. Grosse déception, c’est sûr, mais on aura au moins rêvé un peu… Et puis, histoire de finir sur une bonne note, Valentin était déjà en train de piétiner sur la ligne de départ, profitant de ces instants après douze mois passés à ronger son frein. On connaît la suite. Reste, pour les qualifiés aux France comme pour les autres Nacards, plein de choses à écrire sur piste comme sur route d’ici l’été.

Cyril

[2015-03-01] France cross Verneuil (42) Toutes les photos sont ici, dans la médiathèque…

Et les résultats sont là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *