Mahieddine au sommet!

Régionaux de cross-country – 25 janvier 2015 à Verneuil

 

Mahieddine a impressionné, dimanche 25 février, pour ses premiers Régionaux avec le NAC : notre vétéran a survolé les championnats de l’Ouest francilien pour décrocher en solo la médaille d’or. Sur le parcours – magnifique, superbe, varié, boueux… – qui accueillera aussi les France début mars, Naoile (3e) s’est également distinguée, emmenant l’équipe de cross court sur la 2e marche du podium. Au final, malgré des fortunes contraires, les quatre équipes engagées (cross court et long féminins, cross court et long masculins, et vétérans hommes) seront présentes aux championnats d’Ile-de-France, ce 8 février à Fontainebleau. C’est Bruno qui nous raconte tout ça, il y était, il a tout vu.

ÇA c’est du cross ! Les qualifiés des Départementaux ont été récompensés avec ce beau parcours autour d’un des étangs de la Base de Loisirs du Val de Seine aux Mureaux : un départ grand champ en pente descendante où il fallait partir vite et bien se placer pour éviter de se faire ralentir dans le goulot d’étranglement ; des zig-zags, une butte, le tout dans un milieu naturel plus sympa que des terrains de foot de banlieue ; et, bonheur des amateurs de cross, de la gadoue partout !2015-01-25 Régionaux cross Verneuil (4)

En fait, les plus matinaux ont dû courir sur un terrain gelé. Et le dégel et les foulées des concurrents ont donné peu à peu cette belle boue qui colle aux chaussures, rend les clous de toutes tailles inutiles et donne aux coureurs l’impression désagréable d’avoir grossi. Pendant ce temps, les spectateurs sont forcés de se mettre à un patinage plus drolatique qu’artistique pour cavaler entre le départ, le parcours, l’arrivée, le podium et la buvette. Et les plus inexpérimentés d’entre eux se demandent pourquoi ils ont revêtu leurs beaux habits du dimanche. Pas tant de chutes sur lesquelles rigoler, quelques rattrapages spectaculaires quand même, où on se rappelle pourquoi les coaches répètent qu’il faut utiliser ses bras. De toute façon, même sans se viander, on finit la journée dégueulasse. Et pourtant, mystère de la discipline, ça donnait très envie de courir.

Les premières à s’éclater furent les filles du cross court. Bon, s’éclater, il faut comprendre : s’asphyxier au départ parce qu’on s’est emballé ; se rallonger le parcours en prenant l’extérieur pour trouver un terrain dans lequel on ne s’enfonce pas jusqu’aux genoux ; avoir mal partout tout le reste de la journée ; flinguer sa machine à laver le linge si on a oublié d’enlever les kilos de terre avant ; et lever la tête au ciel quand l’assemblée de copropriétaires se demande pourquoi il faut encore changer les canalisations, après qu’on s’est cassé le dos au-dessus de la baignoire à essayer de démouler ses chaussures de leur gangue de terre. Ah si, le truc marrant, c’est d’envoyer de la boue aux spectateurs le long du tracé.

Bref, nos Nacardes sont montées sur la deuxième marche du podium, grâce à Naoile (3e), Lucie (13e), Coumba (20) et Brigitte (21) de Suresnes. Si Naoile visait la victoire finale, à la lutte avec deux autres concurrentes, elle s’est consolée d’une belle médaille de bronze. Sonia et Laure, en progrès toutes les deux, sont aussi qualifiées, comme toutes les participantes en fait – c’est le côté Coubertin du cross court !

2015-01-25 Régionaux cross Verneuil (2)Les mecs ont moins brillé, mais ils passent quand même. Valentin reprenait la compétition avec une 13è place malgré un an ou presque sans courir et, en bon pâtissier, il a fait apprécier en plus son riz au lait. Thibault, Olivier et Romain ont complété l’équipe, 10ème, mais on attend toujours leurs gâteaux faits maison. Aux LIFA sans doute… En passant, que Brahim le logisticien soit parti courir un semi-marathon sous le chaud soleil de Marrakech, au lieu de profiter d’une qualification en Vétérans qui lui était passée sous le nez l’année dernière, on ne lui en veut pas, même si on l’envie un peu. Et puis son thé nous a manqué. Mais qu’en son absence on ne soit pas capable d’acheter des baguettes, de la dinde et du fromage pour sustenter les coureurs méritants, c’est pas très Nacard…

Sans Brahim, donc, Mahieddine avait le champ libre pour conserver son titre régional acquis en Vétérans l’année passée. Et en solo toute la course ! Cyril (22e), Soufiane (39e) et Fabien (137e) ont assuré la qualification de l’équipe, 8è. Pour les curieux, Houcine (18e), Mansour (29e) ou Mimoun (67e) sont bien classés, mais ne comptent pas dans le classement par équipes où l’on n’a droit qu’à un seul muté – en l’occurrence : le champion !2015-01-25 Régionaux cross Verneuil (5)

On était juste auparavant allé encourager la colonie féminine, qui a frôlé le podium par équipes (4ème), avec quelques jolis duels internes : Yasmina (24e) a repris le leadership arraché par Béni (31e) lors des départementaux ; Adeline (42e) a profité d’une chute de Diane (44e) pour lui damer le pion ; Wahiba (51e) a devancé Fatma (52e) sur le fil ; et un peu plus loin, Anne et Gwénola préféraient la solidarité à la concurrence ! Restait ensuite à profiter de la course de leurs homologues masculins, où les filles se sont à leur tour rincé l’œil (à cause des projections de terre…). En l’absence d’Abdellatif, dit le Grec, Karim, Wahid et Gwen se qualifiaient individuellement, et permettaient finalement à une équipe d’être repêchée pour les LIFA le 8 février à Fontainebleau. Et là, ce sera la dernière marche avant les Championnats de France…

Bruno F.

Tous les résultats sont à consulter dans notre rubrique « Résultats », ici.

Les photos sont à voir ici, dans l’attente d’en recevoir d’autres prochainement…

Et les nombreuses vidéos sont là.

Une réflexion au sujet de « Mahieddine au sommet! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *