Le cross court fait main basse sur l’or

Départementaux de cross – 12 janvier 2014 à Clamart

Quatre titres (dont trois sur le seul cross court), dix podiums dont cinq individuels, des gamins qui courent partout, près de 80 Nacards engagés et une super ambiance tout au long de la journée, entre chocolat chaud et boue froide : les départementaux de cross ont une nouvelle fois confirmé, dimanche 12 janvier, que le NAC montait en puissance.

On pourrait s’en lasser, à force, de revenir à Clamart chaque année, de se taper sur le Tapis Vert une côte de 450 m à faire pâlir le jardinier de Marly, de zigzaguer sur des chemins étroits et boueux le reste du temps… Mais bon, difficile de se plaindre quand on aime le cross et quand on rentre à la maison avec le plein de médailles autour du cou. Sept breloques l’an passé aux Départementaux, dix cette année : comme prévu, on progresse. Certes, avec des équipes qui jouaient le titre dans chaque course chez les adultes, on pouvait espérer mieux qu’une seule victoire collective (sur cross court hommes, comme l’an passé). Mais le fait de voir pour la première fois des gamins aux couleurs du NAC s’élancer entre les courses des grands compensait largement les petites déceptions d’une journée brumeuse et humide.

Les jeunes, justement : en fin de matinée, les élèves de Wahid et Séni transformaient la tente du club en une sorte de ruche. Et parmi nos jeunes pousses, Sophie entre autres confirmait qu’il y avait une future demi-fondeuse en elle en terminant 16e benjamine du département (et 24e de la course, disputée comme toutes les épreuves avec les athlètes de Paris). D’ici quelques années, on la verra peut-être garnir avec ses camarades les pelotons des grandes. Et monter sur la boîte avec le maillot du NAC sur les épaules, puisque c’est devenu une bonne habitude aux départementaux. Satisfecit en particulier au cross court cette année. Avec, en premier lieu, une nouvelle démonstration de Valentin, descendu sur 4 km en attendant de revenir plus tard sur le long. Avec le même succès que jusqu’ici dans la saison : démarrant à mi-course, notre steepleur laissait sur place son seul poursuivant pour s’adjuger la victoire dans un fauteuil. 50 secondes derrière, Gwen, 5e de la course mais 3e du 92, conservait sa place sur le podium d’un souffle – trois secondes, pour être précis – devant Youssef et Samir F., le frangin de Sofiane. Evidemment, nos quatre gaillards s’offraient du coup la victoire par équipes devant Meudon et conservaient ainsi le titre conquis l’an passé. Chez les filles, toujours sur le court, Lucie décrochait elle aussi la première place en individuel, suivie par Clémence (4e), Charlotte (8e) et Naïma (10e). Pas suffisant toutefois pour finir devant par équipe, puisque l’Avia Club plaçait ses quatre filles dans les six premières. Mais une belle médaille d’argent de plus dans l’escarcelle…

Si vous avez bien compté – mais j’en doute – deux podiums individuels manquent encore au tableau d’honneur. Florian absent (pour un souci de diaphragme), Ils furent l’œuvre sur le cross long de Wahid, premier espoir, et de Mohamed A., 3e en senior. Leur course, comme celle des vétérans le matin, obligeait à se manger trois fois les 450 m de côte du Tapis Vert au fil des 9 km du tracé. Un calvaire auquel auront échappé les planqués du cross court, mais qui n’a pas empêché notre nouvelle recrue de s’adjuger le bronze au terme d’une épreuve particulièrement éprouvante pour les nerfs des supporters. La victoire hésitait en effet tout au long de la course entre trois clubs (l’Avia, Malakoff et nous-mêmes) qui se rendaient coup pour coup parmi les quatre premiers de chaque équipe. Fait rare, tout se réglait dans les derniers hectomètres. Et malgré les belles prestations de Mohamed, Sofiane F. (8e du 92), d’un Karim renaissant (13e), de Wahid (15e), auxquels on associera Lakhdar (17e), les White – NAC devaient se contenter de la 3e marche du podium, les trois premiers clubs finissant en deux petits points… Il était d’ailleurs dit que le bronze serait la couleur des équipes sur le long, puisque les filles finissaient elles aussi en 3e position. En l’absence de Farida, Louise (6e), Yasmina (10e), Fatma (12e) et Lenaïg (20e) assuraient l’essentiel, même si le titre semblait jouable sur le papier.

Un titre que les vétérans auraient eux aussi pu accrocher à leur palmarès en ouverture de la journée, le matin, tôt, si tôt, dans l’épreuve la plus fournie en participants de la journée – ce qui n’incite guère à l’optimisme quant à l’avenir du cross en France. Sans Moussa, blessé à la hanche, les Nacards (Soufiane 9e, Cyril 12e, Abdelwahab 19e, Jean-Claude 26e, et Fabien, premier de ceux qui ont manqué le départ et ont dû rattraper tout le peloton) devaient toutefois se contenter de la médaille d’argent derrière Puteaux. Mais que les choses soient claires pour tous les clubs de France et de Navarre : il ne s’agissait là que d’un tour de chauffe…

Et si certains des nôtres ne se qualifiaient pas pour le tour suivant dans cette catégorie, on notera tout de même que la quasi-totalité des Nacards engagé ce dimanche 12 janvier ont bel et bien validé leurs billets pour les Régionaux. A l’heure du bilan, pendant qu’Abdelwahab racontait à qui voulait l’entendre (et le croire, surtout) qu’il avait brisé un arbre en deux d’un simple coup d’épaule en pleine course, on s’apercevait d’ailleurs que le NAC émargeait comme le seul club du département présent sur tous les podiums par équipes chez les adultes. Un vrai signe de réussite collective… Prochaine étape sur la route des championnats de France : les Régionaux ce dimanche à Longjumeau. Et là, ça va commencer à devenir sérieux.

Cyril

Pour l’ensemble des résultats, cliquez là et aussi ici

et pour toutes les photos, c’est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *