L’argent du bonheur

Championnats de France du 10000m – 14 avril à Pacé

Magnifique performance d’Emily, devenue samedi dernier à Pacé, en Bretagne, vice-championne de France du 10 000 m sur piste. La deuxième médaille du NAC à ce niveau chez les seniors, après la médaille d’argent d’Abdelmajid sur 3000 m l’année dernière.

Elle s’est sentie nettement moins seule sur le podium, avec les autres médaillés, les élus et le robot-animateur, que pendant la course, Emily. Pendant la majeure partie des 25 tours de ces France de 10 000 m de Pacé, en Bretagne, elle a en effet dû courir en solo, à distance respectable de la future championne de France, l’internationale Samira Mezeghrane, sacrée en 33’20. De quoi vous faire cogiter, quand les tours et les virages s’enchaînent sans fin, les uns après les autres… Surtout quand les autres prétendantes sont à vos trousses. Mais notre Franco-américaine a eu le bon goût de mettre rapidement ses poursuivantes à distance respectable derrière elle. Suffisamment en tout cas pour s’assurer la médaille d’argent sans coup férir, au terme d’une course2018-08-04 CF 10000 Pacé (2) bouclée en 34’58. Un chrono un peu moins bon que celui visé, 34’30, afin de réaliser les minima pour la Coupe d’Europe du 10 000 à Londres, le 19 mai. Et s’offrir ainsi, en même temps qu’au NAC, une première sélection internationale. Après un départ un peu trop prudent – Emily effectuait là sa toute première sortie sur la distance sur piste – où elle laissait partir Mezeghrane et la lièvre kényane de la course, refaire son retard paraissait difficile. Au moins fallait-il avaler les adversaires qui résistaient encore, avant de tenter le coup. Mais malgré une belle régularité entre les 2e et 8e kilos, les secondes filaient. Il en manquait 24 au moment de couper la ligne pour s’assurer les minima. Une sélection avec l’équipe de France ? Le rêve reste toutefois possible, puisque les 10’02 sur 3000 m steeple réalisés l’année dernière par la nouvelle vice-championne de France peuvent lui permettre, d’après les critères de sélection, d’être du voyage pour la Coupe d’Europe. Ce sera au comité de sélection de la Fédération Française d’en décider, dans les jours qui viennent. Quelle que soit la décision, il restera une médaille d’argent aux championnats de France. Le genre d’événement suffisamment exceptionnel pour en profiter pleinement, avant de penser au lendemain, à d’autres courses, à d’autres succès. Chaque chose en son temps.

C.

Une réflexion au sujet de « L’argent du bonheur »

  1. Super, félicitations à Emily !
    Le NAC commence à avoir une belle collection de médailles aux championnats de France :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *