En route pour la montée !

Premier tour des Interclubs – 4 mai 2014 à La Norville

Objectif atteint lors du premier tour des Interclubs, dimanche 4 mai : avec un très beau total de 44825 points, le NAC et les White de Suresnes joueront la montée en Nationale 2 le samedi 17 mai lors du second tour. Le fruit d’une journée qui s’est étirée jusqu’au bout du suspense, où la solidarité et les encouragements ont permis de battre de nombreux records personnels et du club. Bruno, présent sur place comme supporter – photographe – chronométreur, vous raconte tout ça. Et en cadeau bonus, on vous livre un petit point sur les records battus à l’occasion. Elle est pas belle, la vie ?

Une semaine après l’Ekiden (dont vous trouverez un compte-rendu primesautier et de nombreuses photos ici sur le site), une deuxième occasion s’offrait aux Nacards de vibrer en équipe : le premier tour des Interclubs Promo Nationale 2, à La Norville, près d’Arpajon, dans l’Essonne (grand sud de Paris pour les géographes). Ainsi s’ouvre la saison de piste pour laquelle de nombreux athlètes du club se sont durement entraînés pendant huit longs mois, espérant mettre à profit le dur passage de la saison hivernale de cross et le doublement quotidien des séances (notamment en stage dans le Pas-de-Calais, à voir et à lire aussi sur le site). Dans le cadre de son entente avec les White Harriers de Suresnes, qui présentaient une trentaine d’athlètes, le NAC avait sélectionné ses vingt meilleurs, disponibles et motivés éléments, plus les remplaçants pour faire face aux aléas. Quitte à faire certainement quelques déçus de très bon niveau, résultat d’une concurrence qui démontre la richesse de notre effectif… Au passage, et malheureusement comme pour l’Ekiden, la composition de cette sélection aura encore donné bien du travail à la direction… Mais les athlètes présents ont démontré un excellent état d’esprit tout au long de cette journée ensoleillée, où femmes et hommes ont alterné sprints, haies, demi-fond, lancers, sauts, marche et relais, leurs performances étant ensuite transformée en points. Indispensable quand on sait que chaque club doit inscrire deux athlètes par épreuve et que toute absence, sanctionnée d’un zéro, est très pénalisante au classement. Un concurrent peut toutefois disputer deux épreuves individuelles (mais pas deux courses) plus un relais*. Au fait, l’objectif était de remonter en Nationale 2, après être malheureusement descendus en Promo N2 la saison passée. Et pour cela, il fallait finir dans les cinq premiers de ce match à neuf clubs.

Les Interclubs, c’est aussi avoir la chance de « matcher » contre les meilleurs spécialistes français, comme Myriam Soumaré* (championne d’Europe du 200 m et une bourrasque à son passage…), ou de croiser d’anciennes gloires venues rendre service, genre Maryse Ewanjé-Épée, (ancienne détentrice du record de France de la hauteur avec 1,96 m, qui lançait ici le poids et le javelot). Bref, remercions et félicitons Coumba et Sonia, qui se sont dévouées pour éviter le zéro respectivement au saut à la perche et au javelot. Et si on est venu soutenir Coumba dans sa lutte contre l’appréhension (bon, t’as sauté 1,40 m, on ne t’a pas non plus demandé de sauter du haut d’un immeuble !), en revanche on a préféré regarder Sonia de loin, on ne sait jamais, c’était une des premières fois qu’elle lançait un javelot… Félicitons aussi nos marcheurs, Hamlili, Nadia et re-Sonia, qui ont ouvert avec talent cette journée, sous la surveillance des juges qui s’assurent que vous attaquez bien le sol jambe tendue et que vous avez toujours un appui au sol. Félicitations aussi à celles et ceux qui sont allés gratter des secondes ou des centimètres pour ramener des points en plus.

 Au premier décompte, l’entente NAC-Suresnes était dans les clous, à la quatrième place. Et quand vient le demi-fond, les Nacards supporters jouent leur rôle avec d’autant plus d’entrain qu’ils ont passé une bonne journée à bronzer. Et le Président cavale partout (si si, ça rapporte des points) pour donner les temps intermédiaires autour de la piste. Mention spéciale à Florian, vainqueur haut la main (enfin, le pied) du 5000m. Signalons qu’il a largement devancé Larbi Zeroual, ancien international en l’équipe de France. Avant lui, les coureurs de steeple ont pour une fois bien apprécié la rivière, rafraîchissante sous un soleil qui autant que l’effort faisait rougeoyer les visages. Ils ont aussi fait plaisir aux spectateurs agglutinés qui profitaient des éclaboussures. Les filles aussi ont fait du bon boulot, avec les quatrièmes places sur 800, 1500 et 3000m de Coumba, Charlotte et Yasmina. Dommage que les barèmes fédéraux antédiluviens dévalorisent les perfs sur demi-fond par rapport au sprint… Arrivent alors les épreuves à risque (de zéro) et le Président se fait de (nouveaux) cheveux blancs : les haies et les relais. Une chute, un lâcher de bâton, un passage hors zone sont vite arrivés. Et de fait, le 4x100m féminin se fait disqualifier pour un passage trop tôt. Et son homologue masculin perd un temps fou quand le deuxième relayeur se claque avant de transmettre le relais ! des mésaventures heureusement insuffisantes pour déloger le NAC de sa quatrième place qualificative. Et le club achève idéalement sa belle journée au cours de la traditionnelle apothéose des Interclubs : le relais 4x400m. La  ligne droite devant la tribune offre un spectacle digne des plus belles ascensions du Tour de France : les supporters en transe se massent carrément sur la piste et resserrent la course sur deux minces couloirs pour hurler leurs encouragements au plus près des coureurs! Rendez-vous pour le deuxième tour samedi 17 mai à Tremblay-en-France. Objectif : finir dans les quatre premiers clubs pour remonter en Nationale 2. Alors pas de blague, pas de forfait, on se rend disponible et on s’entraîne tas de fainéants!

Bruno F.

* Les plus pinailleurs m’objecteront que Myriam Soumare aurait disputé deux sprints et deux relais successifs du 4x100m. En fait, deux coureuses qui portent le même nom…

PERFS: UNE FLOPEE DE RECORDS

On le savait : pour passer le cap de ce premier tour et jouer la montée en Nationale 2 lors du second, il faudrait approcher voire dépasser la barre des 45 000 points. Une barre presque atteinte grâce à une flopée de records du NAC ou personnels améliorés. Premières à entrer en lice, les marcheuses ont ainsi fait progresser les chronos de références de manière spectaculaire. Sonia, avec deux cartons rouge, aura certes provoqué des sueurs froides à tous les supporters en passant très près de l’élimination sur 3000m marche. Mais au final, elle passe nettement sous les 20’ (19’50), soit 1’20 de mieux que Lenaïg l’an passé. Nadia, elle, mettait près d’1’30 au record vétéran avec ses 20’28 (et encore, on se demande si une erreur de chronométrage ne lui a pas ajouté 7 secondes…). Chez les filles toujours, Yasmina a mis près de trente secondes au chrono de référence d’Aurélie sur 3000 m (11’02 contre 11’28), tandis que Leslie, revenue au bercail pour donner un coup de main (merci à elle) améliorait d’un rien sa propre référence sur le 100 m haies en 21’’22, malgré un départ qui n’augurait rien de bon. A la perche, grande première pour une Nacarde avec les 1,40 m de Coumba (qui aurait même passé 1,60 m si elle n’avait pas laissé traîner son bras), qui inscrit donc son nom sur les tablettes. Elle aurait même pu le faire sur 800 m avec ses 2’27, tout près des 2’26 de Fabienne l’an passé. Chez les garçons, belles progressions de Max sur 400 m avec ses 50’27, nouveau record espoir – senior du club, mais aussi de Soufiane (10’05, on va pas chipoter pour ce record vétérans sur la discipline) juste devant Baptiste (10’11) sur 3000 m steeple. De leur côté, Karim (2’02 sur 800 m) et Wahid (4’17 sur 1500) amélioraient eux aussi leurs records perso. A noter, enfin, que Florian a remporté sur 5000m (en 14’50), seul de bout en bout, la seule victoire du NAC de la journée.

Cyril

Tous les records du clubs sont ici…

 Toutes les photos de la compétition en cliquant là… 

Et tous les résultats sont là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *