Cinq billets pour les France!

Championnats LIFA de cross – 8 février 2015 à Fontainebleau

Emmenée par un Mahieddine une nouvelle fois impérial et champion d’Ile-de-France vétéran sur le parcours de Fontainebleau, la délégation du NAC a décroché cinq qualifications individuelles pour les France de cross, le 1er mars dans les Yvelines. Nos deux athlètes handisports seront également de la fête. Au même titre, on l’espère, que ceux qui ont failli se qualifier, que la tente du club, les supporters, le thé chaud, les sandwiches et tous ceux qui le veulent !

Pour se qualifier pour des France de cross, chacun la joue à sa manière. Ce dimanche 8 février, à la lisère de la forêt de Fontainebleau, entre longues lignes droites et grands pins, les Nacards qui tentaient l’aventure ont expérimenté diverses méthodes. Le panache, tout d’abord. Champion départemental puis régional deux semaines plus tôt, Mahieddine a fait main basse sur le titre de champion d’Ile-de-France vétérans. Une très, très grosse performance vu le niveau de la tête de course, où fleurissaient les anciens internationaux comme les pointes sous une chaussure. Il a d’ailleurs fallu qu’il s’arrache, notre Nacard, pour récupérer l’or… Légèrement décroché dans le dernier kilomètre, au terme d’une course sans le moindre répit sur ce tracé ultra rapide, Mahieddine revenait à l’abord des tout derniers virages. Mètre après mètre, le voilà qui grignotait l’avance du premier, (« grâce aux encouragements des gens du club », avouera-t-il après la course), jusqu’à s’offrir le titre au sprint, dans la dernière ligne droite. La classe. Et un résultat qui laisse entrevoir un top 10 aux France, le 1er mars à2015-02-08 LIFA Cross Fontainebleau (4) Verneuil – voire mieux. Du panache, Naoile en avait à revendre, elle aussi. Sur le cross court, elle n’hésitait pas à se caler dans le groupe de tête, accrochée aux basques de Rénelle Lamote, toute fraîche recordwoman de France indoor sur 800 m en 2’01 (oui, on parle bien de filles). A l’arrivée, une 6e place dans un peloton de haut niveau, à quelques encablures des premières. Pour elle aussi, les France pourront s’aborder avec de sacrées ambitions…

Le cross, c’est également de la combativité. Pour Valentin et ses mollets en constante rébellion, il s’agissait avant tout d’accrocher la qualif, après une année quasi blanche et une dizaine de footings, en comptant large, depuis septembre. Mais après le riz-au-lait concocté pour les Régionaux (que certains n’ont pas pu goûter, d’ailleurs, y’en avait plus…), notre chef pâtissier avait trouvé une nouvelle recette pour soigner ses tendons endoloris, à mi-chemin entre cuisine gastronomique et sorcellerie (mixture de coquillages de rivière néo-zélandais, zest de dents de zèbre d’Arctique, émincé de cils de dragon pré-pubère – demandez-lui la recette, il peut même vous en faire des gâteaux). Au final ça passe, même à court d’entraînement, avec une belle 25e place dans une course relevée. What else ? Autre plan d’attaque pour se qualifier : revenir de 2015-02-08 LIFA Cross Fontainebleau (21)derrière, comme Houcine. A l’heure où Mahieddine était déjà descendu du podium, rhabillé, et avait ingurgité deux bonnes tasses de thé servies par Brahim, certains de ses coéquipiers cherchaient encore la lumière. Houcine (46e), entre autres, qui attendait les derniers instants de la course pour entrer dans les places qualificatives, doublant au passage son président à 300 mètres de l’arrivée (Mathilda, pensons à majorer de 50% sa cotisation pour la saison prochaine, comme prévu par le règlement intérieur). Cyril (49e), donc, qui jouait avec le feu en calculant tout juste le nombre de places qu’il avait le droit de perdre dans le dernier tour, avant d’en remettre un coup dans la dernière ligne droite. Pas joli-joli, mais bon, ça passe, c’est l’essentiel, et « le plus important c’est de prendre les trois points », comme disent les footeux, pour montrer qu’ils savent compter jusqu’à trois, alors que Mansour (90e), Mimoun (95e) et Fabien (171e) complétaient le peloton vétéran du NAC. Ah oui, dernière méthode pour décrocher son billet, celle du tapis rouge, déroulé sous les pieds d’Adrien (dont vous pouvez d’ailleurs retrouver une longue interview dans notre revue de presse, ici) et Khaled. Qualifiés automatiquement en 2015-02-08 LIFA Cross Fontainebleau (19)handisport, nos deux athlètes handisport arrivent aux France en mode open bar. Ce qui ne signifie pas qu’ils n’ont pas mérité d’être de la fête, loin s’en faut. D’abord parce qu’ils étaient bien là, dans le cross court valides, à Fontainebleau. Ensuite parce qu’ils y ont tenu leur rang. Très gêné au niveau de la vision dès le départ, parti en dernière position, Adrien (174e) remontait ainsi patiemment une bonne trentaine de places. Quant à Khaled (190e), en proie à des soucis musculaires ces dernières semaines, il réussissait malgré tout à tenir le rythme de ses adversaires pour gérer sa course avec régularité.

Pour le reste, les espoirs de qualification se jouaient essentiellement en mode collectif, avec les cross courts. Les filles, malgré plusieurs absences de dernière minute, auront tenu leur rang pour finir 6e alors que les quatre premières équipes seulement étaient invitées à la fête. Mais Lucie (35e) et Coumba (48e), pas si loin de la qualif individuelle, 2015-02-08 LIFA Cross Fontainebleau (13)comme Sonia (67e) et Laure (93e) ont terminé en beauté leur saison dans les labours, et confirmé leurs progrès. Chez les gars, malgré une équipe décimée, et parce qu’on est des dingues et qu’on n’a peur de rien, c’était le coup de poker : Abdellatif tout juste arrivé de Grèce et Karim avaient accepté de descendre sur le court pour tenter la qualif collective. Derrière Val, le premier (parti très vite pour jouer la chance à fond, et 63e au final), Gwen (69e, suivi quelques mètres plus loin par son tendon), Thibault (107e), Romain (140e) et Olivier PL (154e) et même Karim (qui devait malheureusement quitter la course pour partir à la recherche de son nerf sciatique fugueur) auront au moins la satisfaction d’avoir tout essayé.

On aurait aimé, de même, au moins présenter des équipes (quatre athlètes au minimum, c’est pas énorme) sur les cross longs masculin et féminin. Surtout que tous nos collectifs étaient qualifiés. Mais, quelques blessés mis à part, un paquet de nos athlètes ont visiblement disparu dans la nature après les Régionaux – il faudra qu’on pense à lancer des avis de recherche. Dommage. Le savoir aurait a minima permis de faire entrer dans les équipes des athlètes qui auraient aimé courir les LIFA, et au NAC de figurer dans tous les classements. Voire même d’envoyer une équipe aux France, pourquoi pas, soyons fous. Celles et ceux qui étaient bien là et ont joué leur chance à fond n’en ont que plus de mérite. Chez les filles, la belle course de Yasmina (52e) ne lui 2015-02-08 LIFA Cross Fontainebleau (25)aura toutefois pas permis de se qualifier comme l’an passé, avec des critères nettement plus durs à remplir cette saison. Idem pour Fatma (84e) en vétéran femmes, qui s’est une fois encore bien battue avec Wahiba (90e). Chez les hommes, enfin, Wahid tournait toute la course autour de la 100e place – 101e au final. Ah si, dernier podium, évidemment : médaille d’or de la logistique pour Brahim, comme d’hab, pour la tente, le thé, les sandwiches et ravitaillements, et l’argent ex-aequo pour ses deux lieutenants, Kader O. et Rogedi (vous êtes officiellement désignés pour les prochaines fois, maintenant, les gars). Prix spécial du jury, également, aux supporters venus à l’autre bout de l’Ile-de-France pour encourager leurs petits camarades. D’ailleurs, rendez-vous le plus nombreux possible à Verneuil (Yvelines) le 1er mars pour clore la saison hivernale en fanfare, et profiter d’un des grands spectacles de l’athlé hexagonal – les championnats de France de cross-country.

Cyril

Toutes les photos sont ici, alors que les vidéos sont là.

Et pour les résultats, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *