Tout savoir sur les Interclubs!

 TITRE INTERCLUBS
 
Il était une fois, en 1941, une période sombre de notre Histoire. Mais lorsque les évènements ne vont pas pour le mieux, c’est souvent le sport qui permet d’émettre un rayon de lumière.
C’est ce qui se passa en cette année de conflit 1941, avec la création des Interclubs.
Ils ne sont plus tous jeunes, les Interclubs qui ponctuent, au mois de mai, chaque saison d’athlétisme.
 
v  Si l’on ouvre le dictionnaire, on trouvera la définition suivante :
« Interclub (adj. inv.) : désigne une épreuve entre plusieurs clubs sportifs. »
 
v Si l’on discute avec un coach d’athlétisme, il nous répondra probablement ceci :
« Les Interclubs… oui, d’ailleurs je pensais te mettre sur le 1500m, mais on fera un meeting quinze jours avant pour voir ce que tu vaux sur 800m. Au fait, t’as déjà lancé le marteau ? »
 
v Si l’on parle à un athlète, on peut s’attendre à ça :
« L’an dernier aux Interclubs, j’ai battu mon record sur 400H, et puis on a gagné, alors on a foutu le président dans la rivière de steeple et on est allé au barbeuc ! »
 
v Si l’on parle à un footballeur :
« Interclubs… c’est comme une Champion’s league non ? Oui, la coupe aux grandes oreilles ! C’est ça ? »
 
v Si l’on parle à un marcheur athlétique, on aura sans doute droit à :
« Quand est-ce que j’ai commencé la marche athlétique ? Bah aux Interclubs, il manquait quelqu’un sur cette épreuve, alors j’ai essayé, et ça m’a plu ! »
 
Face à cette myriade d’explications aussi farfelues qu’intéressantes, il nous a semblé nécessaire d’apporter quelques éléments de clarification à nos chers adhérents :
 
—> Il s’agit d’une compétition sportive à deux tours qui voit se rencontrer tous les clubs d’athlétisme de France. C’est le championnat de France des clubs.
 
—> Les clubs d’athlétisme, comme les athlètes, sont classés par niveau : Elite, Nationale 1A, Nationale 1B, … Nationale 2… Le WH Suresnes – NAC par exemple, après avoir évolué en Nationale 2, est en Promo Nationale 2, ce qui correspond au meilleur niveau à l’échelle régionale.
 
—> Lors du premier tour (fin de la première semaine de mai), des groupes de 8 clubs de niveau comparable s’affrontent partout en France sur toutes les épreuves de l’athlétisme en stade : plus d’infos ici.
 
—> Chaque club aligne deux athlètes par épreuve. Il faut respecter quelques règles supplémentaires : un athlète ne peut pas  concourir sur plus de deux épreuves plus un relais, chaque club ne peut pas présenter plus de douze mutés ou étrangers…
 
—> Au terme du premier tour, on associe chaque performance à un nombre de points. L’équivalence performance/points est donnée par la table hongroise (cliquez ici!). C’est ce que l’on retrouve aussi sur nos fiches FFA. En additionnant l’ensemble des points, on obtient, en fin de première journée, un classement des 8 clubs : 1er, 2e
 
—> Lors du deuxième tour, (deux semaines après le premier), on refait des groupes de 8 clubs. Cependant, ces groupes sont maintenant constitués en fonction des résultats de la première journée : les 4 premiers clubs de la première journée se retrouvent dans des poules dites de « montée », alors que les 4 derniers sont dans des poules dites de « descente ».
 
—> Puis le schéma est le même : épreuves, performance, équivalences issues de la table hongroise, classement.
 
—> A la fin de la deuxième journée on fait à nouveau le bilan (en comparant aussi les résultats à ceux des autres poules du même niveau, ce qui oblige parfois à attendre 24 ou 48 heures pour avoir le verdict final): – dans la poule de montée, les premiers montent pour l’année suivante dans la division supérieure, tandis que les derniers se maintiennent dans leur division originelle.
dans la poule de descente, les premiers se maintiennent eux aussi dans leur division originelle. Les derniers descendent, pour l’année suivante, dans la division inférieure.
 
 
Un schéma vaut mieux que mille mots :
 
  SCHEMA POULES INTERCLUBS
 
Quelques anecdotes :
v Le premier club Champion de France des Interclubs fût le Paris Université Club, le 31 août 1941, puis il gagna encore les 4 éditions suivantes.
v En 1968, faute de jeunes (suite aux événements de mai 68) les Interclubs n’eurent pas lieu.
v En 1980, lors des Interclubs, Thierry Vigneron bat le record du monde de saut à la perche à 5,75m !
v Avant 1961, au lieu des deux relais 4 x 100m et 4 x 400m que l’on connaît, il y avait un relais 4 x 200m.
Flavien L.